Pages

samedi 2 juillet 2016

Buzz !


Anne-Gaëlle Huon - City (2016) - 248 pages - 14, 90 €

"Bibliothécaire un peu farfelue, Bérangère s apprête à participer à Buzz, le jeu télévisé le plus regardé de France. Sa mère Marie-Belle, qui tient un salon de coiffure, ne peut contenir son excitation à l idée de voir sa fille empocher les cinq millions d euros mis en jeu. Avec cette somme, toutes les deux pourraient réaliser les choses qu elles ont inscrites au fil des ans dans leur « carnet de désirs »...Seulement voilà, dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu. Surtout quand une galerie de personnages et des péripéties toutes plus folles les unes que les autres s enchaînent et se déchaînent. D autant qu un mystérieux inconnu fait planer une ombre menaçante sur les participants au jeu. Une chose est certaine : des secrets seront révélés et des vies totalement chamboulées... De quoi faire un sacré Buzz !"

Un cocktail d'humour et d'optimisme : un roman qui fait du bien !





           En effet, c'est une histoire qui fait du bien ! Je ne m'attendais vraiment pas à aimer autant le récit que Anne-Gaëlle Huon a mis en place. Lu en moins de deux heures durant une nuit d'été, j'ai été captivée par les aventures des différents personnages.


           Buzz ! est avant tout une immense palette de personnages. Il doit bien y en avoir une dizaine, et je les ai vraiment tous aimé dans l'ensemble. Cependant, je dois pourtant bien avoué que Marie-Belle s'est démarquée du lot. Au fur et à mesure que nous avançons dans l'histoire, nous apprenons de plus en plus de choses les concernant, provoquant alors d'incroyables rebondissements très bien pensée !

           Une des choses que je retiendrais le plus est que c'est un des premiers livres qui a réussi à me faire rire. Les situations dans lesquelles sont mis les personnages étaient souvent assez drôle... D'autant plus que leur réactions étaient également rigolotes. J'ai été étonnée de voir qu'ils m'ont tiré quelques rires.



           Mais l'auteure ne s'arrête pas sur une simple histoire toute mignonne à lire sur la plage l'été, elle incorpore à sa manière un petit coté thriller qui m'a vraiment plu. Même si il n'est pas digne d'un Stephen King, je l'ai trouvé parfait. Pas très stressant et voire même assez drôle par rapport à leur réactions.

           Au début de ma lecture, je dois dire que j'ai été assez déroutée par le style employé par Anne-Gaëlle Huon. Cependant, je m'y suis très vite habituée par la suite.

           La fin est très bonne, et se concorde parfaitement avec le reste du récit. Lorsque j'ai tourné la dernière page, j'ai même eu un pincement au coeur de quitter ces personnages attachants.

           Ainsi, Buzz ! se révèle être un roman que j'ai vraiment adoré même s'il n'est pas extraordinaire. Entre des personnages attachants et des situations rigolotes, Anne-Gaëlle Huon a réussi à me faire passer un agréable moment.


Bonne lecture. ★★★★☆

"Merci au édition City pour cette excellente lecture !"

jeudi 16 juin 2016

Trois


Sarah Lotz - Pocket (2016) - 576 pages - 8, 00 €

"Jeudi noir sur la planète. Ce jour-là, quatre avions de ligne s'écrasent aux quatre coins du globe. Troublante coïncidence, d'autant que sur trois des quatre sites de la catastrophe, les secouristes découvrent un rescapé. Chaque fois, il s'agit d'un enfant et chaque fois, sa survie tient du miracle. La presse internationale s'empare de l'événement, il n'est bientôt plus question que des « Trois » et les spéculations à leur sujet vont bon train. Certains fanatiques religieux voient même en eux l'incarnation des cavaliers de l'Apocalypse, à ce détail près qu'ils devraient être quatre... Y aurait-il un quatrième survivant ?Dans le même temps, les familles qui ont recueilli les enfants sont confrontées à des événements étranges. Alors qui sont au juste ces enfants ? Et que veulent-ils ?"

Un thriller glaçant mené de main de maître par une jeune auteure virtuose.



           Je ne pouvais que craquer avec un tel résumé ! En effet, cette histoire de jeudi noir m'intéressait grandement. Lorsqu'il est sorti en poche, j'ai sauté sur l'occasion et j'ai pu découvrir Trois pour mon plus grand plaisir...


           J'ai directement été dérouté par le format que Sarah Lotz a décidé de mettre en place dans son premier roman. Ce n'est pas un récit raconté par qu'une seule personne, mais par au moins une bonne dizaine. Il n'y a que des extraits de témoignages concernant ces mystérieux crashs d'avion. Pour ma part, cela ne m'a pas gêné étant donné que l'auteure a réussi à garder le suspence durant les 500 pages.

           Je peux vous assurer que l'histoire est vraiment très bonne, et que j'ai été de nombreuses fois captivé par les évènements surtout lorsque les enfants vont dans leur "nouvelle" famille. Ce thriller nous fait également bien stresser, et j'ai du arrêter ma lecture quelques fois. Le but de l'auteure a donc été atteint.
 

           En revanche, j'ai trouvé que l'aspect religieux était trop poussé et cela m'a assez gêné. Bien entendu, l'histoire de l'apocalyspe et des cavaliers est pertinente mais j'ai trouvé qu'elle prenait beaucoup trop d'ampleur et ajoutait beaucoup de longueurs. Par contre, j'ai trouvé ce coté à la fois vachement intéressant étant donné que les personnages s'y accrochaient (et y croyaient presque à 100 %), montrant alors que c'était la seule chose "paranormale" qui pourraient justifier ces atroces crashs...

           Cependant, il faut dire que les 150 dernières pages ont commencés à m'ennuyer et j'ai eu tendance à lire en diagonale. Quant à la révélation finale, elle a été assez décevante.

           Quant aux personnes, j'avoue les avoir un peu oublié (lecture datant d'avril dernier) mais je me rappelle les avoir bien aimé dans l'ensemble. Ceux qui sortaient du lot était Paul Craddock, Lorry et Bobby (un des enfants survivants).

           Autre point fort : l'écriture de l'auteure. Je l'ai vraiment beaucoup aimé, elle arrivait parfaitement à ce que son style s'accorde aux point de vu des différents protagonistes. De plus, il était assez fluide et compensait le coté lent du récit.

           Dans son premier roman Trois, Sarah Lotz mène d'une main de fer une histoire stressante et des personnes forts intéressants malgré un aspect du récit assez long.
 

 ★★★★☆ J’ai adoré

  
 



            En effet, une suite est sorti l'année dernière, et j'ai hâte de la lire ! Nous retrouvons Lorry et Bobby sur un bâteau hanté pour mon plus grand plaisir...

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...