Pages

samedi 4 octobre 2014

Alice in Zombieland.

De Lewis Carroll & Nickolas Cook.

Pages : 256.

Prix : 11, 98 (Amazon, Fnac).

Édition : Sourcebooks.

Année d'édition : 2011.

Résumé : They were indeed a queer-looking party that assembled on the bank-the birds with draggled feathers, the animals with their fur clinging close to them, and all dripping wet, cross, and uncomfortable. All of them were covered in Alice's now cold and congealed blood, which made them even tastier looking to poor hungry Alice.

When little Alice follows the Black Rat down into the gaping darkness of an open grave, she falls and falls. And soon finds herself in an undead nightmare of rotting flesh and insanity. Venturing further into this land of zombies and monsters, she encounters characters both creepy and madcap along the way. But there's something else troubling poor Alice: her skin is rotting and her hair is falling out. She's cold. And she has the haunting feeling that if she remains in Zombieland any longer, she might never leave.

Can Alice escape Zombieland before the Dead Red Queen catches up to her?




Mon avis :

Pourquoi ce livre ?
Une réecriture d'Alice au pays des merveilles version Zombie était vraiment tentant. De plus, il n'avait pas l'air très compliqué à lire en VO.

La couverture :
J'aime assez la couverture qui est terrifiante. Le livre en lui-même est très beau.

Bien ou mauvais ?
Je ne peux pas dire que ce roman m'ai enchanté. Même si c'était sûrement le but de l'auteur, je l'ai trouvé beaucoup trop proche de l'œuvre de Lewis Carroll. Pa contre, j'ai beaucoup apprecié certaines scènes retranscrit avec des zombies.

Malheureusement, cette chronique va se commencer avec le plus gros point négatif de ce roman : il est beaucoup trop proche avec l'œuvre de Lewis Carroll. Ce devait être sûrement le but de l'auteur mais même si je n'ai pas lu Alice au pays des merveilles (mais j'ai bien vu nombreuses adaptations), je me doute que ce n'est qu'un copié-collé auquel Nickolas Cook n'a fait que remplacer certains personnages par des zombies.

Deuxième point négatif : de nombreuses longueurs ainsi que certains passages inutiles. Peut être est-ce le fait qu'il n'y a pas de changements majeurs par rapport à l'œuvre original (j'en suis pratiquement sûr) que je me suis ennuyé pendant la lecture de ce roman. Certaines scènes à la fin ont été - pour moi - asssez inutile et je me demandais quelle était le but de l'auteur.

Lorsque Alice fut tombé dans la tombe et rentrée dans Zombieland, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez de danger. Moi, qui m'attendais à des rafales de Zombies poursuivant la pauvre fillette, j'ai été assez déçu.

Mais ce que j'ai beaucoup aimé ici sont les illustrations en début de chapitre. Dessinées à la base par John Tenniel, elles ont étés modifiées par Brent Cardillo. Je les ai beaucoup apprecié. À la fois effrayantes et glauques !


J'ai également bien aimé certaines scènes retranscrit avec des zombies. Certaines sont assez bizarres. Comme par exemple quand Alice tombe dans une tombe, à la place d'un terrier comme dans l'œuvre original. J'aurais tout de même voulu qu'il y en ait un poil plus !

La fin est assez réussis et je l'ai bien aimé.

La VO est assez complexe par son vocabulaire mais on peut tout de même s'en sortir. Avoir vu ou lu Alice au pays des merveilles aide !

Récapitulatifs :
Les points positifs : Les illustrations glauques et terrifiantes en début de chapitres. Certaines scènes vraiment bien retranscrit avec des zombies.
Les points négatifs : Un peu trop semblable à l'œuvre original. De la longueur. Pas assez de danger concernant les zombies.

6 commentaires:

  1. C'est vrai que la couverture a l'air bien sympa =) Je ne m'attarderai surement pas sur ce livre, mais c'est sympa d'avoir un avis dessus quand même ^^

    RépondreSupprimer
  2. Arg ! Dommage !
    Je ne lirai sûrement pas, mais c'est intéressant de lire pourquoi tu n'as pas aimé :-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est dommage, il avait l'air sympa... Surtout que j'adore les réadaptations. Mais si celui-ci - comme tu le dis - se rapproche trop de l’œuvre originale, c'est bof !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, c'est vraiment (beaucoup) trop proche de l'oeuvre original mais tu peux peut être aimer !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...