Pages

samedi 7 décembre 2013

L'épouse de Bois.

De Terri Windling.

Pages : 413.

Prix : 7, 22 (Amazon, Fnac)

Édition : Le livre de poche.

Année d'édition : 2011.

Résumé : Maggie Black est écrivain, auteur d'études sur des poètes. Elle apprend qu'un de ses plus anciens correspondants, David Cooper, vient de mourir en lui laissant tous ses biens en héritage. Maggie décide d'aller s'installer dans l'ancienne maison de Cooper, pour enfin s'atteler à la rédaction d'une biographie du grand écrivain. Mais elle n'avait pas prévu que Cooper habitait en plein désert, dans les montagnes de l'Arizona (près de Tucson). Là, la vie n'a pas le même rythme qu'ailleurs. Les choses sont plus pures, les formes plus essentielles, les mystères plus profonds... Pourquoi Cooper est-il mort noyé dans un lit de rivière asséché ? Pourquoi des coyotes rôdent-ils autour de sa maison ? Qui est l'étrange fille- lapin qui s'abrite sous les grands cactus ? La magie de ces collines désertiques est puissante, Maggie Black devra prendre garde à ne pas y perdre la raison - ou la vie.

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?
Car déjà la couverture est vraiment magnifique. Cela montre bien le fantasy. Le résumé faisait envie. Mais après l'avoir acheter, je vit que c'était un livre destiné aux adultes...

La couverture :
Je trouvais que la couverture faisait un peu jeunesse, mais pas du tout c'était un livre pour des adultes. Mais je la trouve toujours aussi belle. Les couleurs y sont. Magnifique. Mais je n'ai pas trouvé trop de points communs avec l'histoire.

Bien ou mauvais ?
Mouais... Je n'ai vraiment pas trouvé ce livre extraordinaire...

L'histoire :
Maggie va vite apprendre qu'elle a hérité la maison d'un poète qu'elle adore : Cooper. Grâce à des échanges avec l'auteur. Le petit chalet se situe dans un désert. Elle fera différentes rencontres. Mais Cooper est mort dans d'étrange circonstance. Noyé dans le désert. Beaucoup de choses vont se passer. Elle pourraient même mourir. En fouillant trop. Mourir.

Pourquoi décevant ?
Comme je l'ai dit ci-dessus, en l'achetant, je pensais que c'était un livre jeunesse, et non adulte. Personnellement, je trouvais que le résumé ressemblait à Spiderwick. Mais pas du tout. L'épouse de bois était lent. Souvent, quand c'était vraiment intéressant, les pages passaient sans s'en rendre compte. Mais sinon, c'était fade, et pas intéressant. Il n'y avait pas trop d'action. J'en attendait trop, je pense. Il n'y avait vraiment pas beaucoup de créatures fantastiques. C'était un beau début, une bonne intrigue, mais comment ça a tourné, j'ai pas trop aimé. Sinon, j'ai bien aimé l'histoire de Dora et Juan. Juan fait des choses un peu bizarre. Le moment de la porte verrouillé, était vraiment intéressant (comme un peu dans Coraline). Et quand des choses entrent dans sa maison, et mettent la pagaille. Les seuls moments bien positifs. Mais vraiment, la fin était ennuyante.
Les points positifs : Bon début. Histoire intéressante aux début.
Les points négatifs : Ennuyeux.
14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...