Pages

samedi 29 juin 2013

Survivre avec les loups.

Survivre avec les loups.

Couverture Survivre avec les loups

Résumé : 1941. Les parents de Misha, réfugiés en Belgique, sont déportés. La famille qui la cache étant sur le point de la livrer aux nazis, la petite fille décide de fuir. Vers l'Est. Là où, lui a-t-on dit, ses parents ont été emmenés... 
Allemagne, Pologne, Ukraine... D'un village à l'autre, Misha vole pour se nourrir et se vêtir. Dans la forêt, elle est recueillie par un couple... de loups. Elle va adopter leurs comportements et se faire accepter par la meute. Pendant quelques semaines, elle n'est plus seule... Durant ces quatre années d'errance à travers une Europe à feu et à sang, Misha découvre la violence des hommes et l'humanité des bêtes.
Au terme de son périple, elle retrouve le monde de ses semblables. Parvenir à y vivre sera une nouvelle épreuve...

Avis de Coco : 16/20
Ce livre est bien, Histoire fort bien, qui montre qu'une fille de 10 veut la liberté, malgré la chasse des juifs.
Misha "adopter" par une femme qui l'a deteste et qui l'insulte.
Belle histoire sur les loups aussi.
Mais un p'tit bemol quand même.
C'est une histoire fausse.
Quand tout le monde l'as sus, l'auteur (Misha Defonseca)
 s'est défendue en disant :
"C'est mon éditrice Jane Daniel qui m'a harcelée pour l'éditer, je ne voulais pas,mais j'ai cédé."
Il a même était adapté aux cinéma.
Mais cela reste une belle histoire...

Lien de vente :

L'auteur :
Nationalité : Belgique
Né(e) à : Etterbeek , le 12/05/1937 
Biographie :

Misha Defonseca, née Monique De Wael, est une auteur belge née de parents catholiques.

Elle est connue pour être (soi-disant) la protagoniste de l’« incroyable histoire vraie d’une rescapée de la Shoah », le récit d’une petite fille qui aurait traversé l’Europe à pied et parcouru 3 000 km, à la recherche de ses parents, protégée par des loups.

Cette histoire a été retracée dans un livre à succès, Survivre avec les loups, écrit en collaboration avec Vera Lee, et un film français du même nom.

Après la sortie du film de Vera Belmont en janvier 2007, la polémique enfle, finalement reprise par le quotidien belge Le Soir.

Après s’être défendue avec véhémence, l’auteure finit le 28 février 2008 par révéler la supercherie. Elle ajoute à la fin de ses « aveux » : « Je demande pardon à tous ceux qui se sentent trahis, mais je les supplie de se mettre à la place d’une petite fille de quatre ans qui a tout perdu, qui doit survivre, qui plonge dans un abîme de solitude et de comprendre que je n’ai jamais rien voulu d’autre que de conjurer ma souffrance.

2 commentaires:

  1. C'est un livre que je voulais lire, mais le fait que l'histoire se révèle être complétement fausse me refroidit. Je trouve ça nul et dommage ...

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai vu que le film que j'ai adoré. Après, j'hésite à lire le livre car j'avais vraiment été déçue de découvrir le mensonge. Mais en même il transmet un message très fort qui lui reste vrai.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...